Décollement de rétine et chirurgie au laser

La rétine est la couche la plus interne de l’œil et contient de nombreuses cellules photoréceptrices sensibles à la lumière. Ces cellules détectent la lumière et la transforment en impulsions électriques, qui voyagent ensuite via le nerf optique jusqu’au cerveau pour produire la vue. Les anomalies rétiniennes ont un impact sur la rétine et provoquent fréquemment des troubles de la vision. Les maladies rétiniennes sont des affections affectant n’importe quel composant rétinien. Quelles sont les conditions rétiniennes? Le décollement de la rétine, la dégénérescence maculaire liée à l’âge, la rétinopathie diabétique et les occlusions veineuses ou artérielles rétiniennes sont les maladies rétiniennes les plus courantes. De plus, une inflammation et des dommages à la rétine peuvent s’ensuivre. Quels sont les symptômes du décollement de la rétine ? La chirurgie au laser de la rétine est une méthode de traitement fréquemment utilisée.

Les photorécepteurs, qui sont des cellules hautement spécialisées qui répondent aux signaux lumineux et se trouvent principalement dans la macula, sont ce qui distingue la rétine. Symptômes de décollement et de troubles de la rétine :

    1. Des changements ont été observés dans la vision.
    2. trouble de la vision dans certaines zones ou vision floue.
    3. Observation soudaine d’objets flottants
    4. Observer des éclairs
    5. difficulté à voir la nuit
    6. avoir des difficultés à s’adapter aux changements de luminosité.
    7. change avec la vision des couleurs.
    8. perdre de la masse ou de la vision périphérique.
    9. perte de vision brutale
chirurgie au laser de la rétine et décollement de la rétine,traiter la rétine détachée
chirurgie au laser de la rétine et décollement de la rétine,traiter la rétine détachée rétine

Rétine détachée (décollement de rétine)

Un saignement rétinien se produit lorsque la fine couche à l’arrière de l’œil (la rétine) se détache. Elle doit être traitée immédiatement pour éviter une perte de vision. Une rétine détachée, ou décollement de la rétine, est une affection oculaire dangereuse. La rétine, la couche de tissu à l’arrière de l’œil, s’éloigne des tissus qui la soutiennent. Les flotteurs oculaires, les flashs et un assombrissement de la vision latérale sont des indicateurs que cela peut se produire. Le décollement de la rétine est la séparation de la membrane sensible à la lumière (rétine) de ses couches de soutien à l’arrière de l’œil.

Le décollement de la rétine, ou décollement de la rétine, est un trouble oculaire dangereux qui altère la vision et peut entraîner la cécité s’il n’est pas traité. Elle affecte la rétine, une couche de tissu qui borde l’arrière de l’œil. Elle implique la séparation de la rétine des tissus qui la soutiennent. Les symptômes visuels comprennent des éclairs de lumière, des corps flottants ou la perception d’une ombre. Les corps flottants sont des taches noires et des lignes ondulées qui apparaissent dans votre vision.

Macula et rétine périphérique

La macula est la partie de la rétine au milieu. Elle est proche de l’axe optique. La fovéa : C’est la région centrale de la macula où se concentrent les cônes. Cette région forme une petite dépression au centre de la rétine, là où l’acuité visuelle est à son maximum. La fovéa est le point focal de cette région. La papille, qui correspond à l’émergence du nerf optique, est dépourvue de photorécepteurs. La papille permet à l’artère centrale de la rétine d’assurer sa fonction de vascularisation en pénétrant dans le globe oculaire. L’artère se divise en deux branches distinctes, qui se divisent ensuite en deux autres branches, appelées branches temporale et nasale. Certains peuvent avoir un léger effet sur la vue, tandis que d’autres peuvent causer la cécité.

Cependant, la majorité des problèmes rétiniens peuvent être évités si un ophtalmologiste détecte la maladie tôt et administre le bon médicament. Les troubles rétiniens sont une cause importante de déficience visuelle. Ils peuvent être causés par le vieillissement, comme la dégénérescence maculaire liée à l’âge ; être héréditaire, comme la rétinite pigmentaire ; ou résulter d’une autre condition, telle que des complications diabétiques. Face à cet enjeu de santé publique, les chercheurs se mobilisent et des progrès rapides sont réalisés, qui façonneront les médicaments de demain.

La rétine est la couche interne de l’œil qui est sensible à la lumière

Les troubles rétiniens peuvent être présents à la naissance ou se développer plus tard dans la vie et entraîner fréquemment une perte de vision. La rétine comprend des cellules sensorielles et nerveuses et tapisse l’intérieur du globe oculaire. Les impulsions lumineuses entrantes sont détectées par les cellules sensorielles et envoyées au cerveau par les nerfs. Les cônes et les bâtonnets sont les deux types de cellules sensorielles. Les cônes sont responsables de la vision des couleurs et de la lumière, tandis que les bâtonnets sont responsables de la vision dans la pénombre. Il y a un point central au milieu de la rétine appelé « tache jaune » ou « macula lutea ». La tache jaune comprend une fosse « fovéola ». Il n’y a que des cônes sans bâtonnets. C’est la région où la vue est la plus claire et le point de départ du nerf optique.

La rétine est composée de plusieurs couches

L’épithélium pigmentaire, la couche la plus externe, est proche de la choroïde. Les vaisseaux sanguins choroïdes alimentent la rétine en oxygène et en nutriments. Les maladies qui surviennent souvent avec l’âge peuvent empêcher la rétine et la macula de fonctionner aussi bien qu’elles le devraient. Si ces maladies sont détectées et traitées à temps, la perte progressive de la vue peut être au moins stoppée dans la plupart des cas. Parfois, il est même possible d’optimiser à nouveau l’acuité visuelle du patient.

symptômes de décollement et troubles de la rétine

Lumières vives

Plusieurs maladies, y compris les migraines, les lésions oculaires et les anomalies rétiniennes, peuvent provoquer des lumières clignotantes. Si vous avez rarement des maux de tête ou si vous n’avez jamais vu de lumières clignotantes aléatoires auparavant, cela peut indiquer un trouble ou une maladie rétinienne. La rétine est responsable de la transmission des signaux lumineux au cerveau, comme nous l’avons discuté précédemment. Lorsque la rétine est blessée ou malade, elle peut envoyer des signaux erronés ou étranges au cerveau. Cela pourrait être la cause de l’effet « lumière clignotante ».

Vision « plus sombre »

La vision sombre se caractérise par des choses apparaissant plus sombres, « plus boueuses » et avec moins de contraste. Certains l’associent à l’apparence de porter des lunettes de soleil légèrement teintées ou d’atténuer un plafonnier.

Vision double

La vision double est la condition dans laquelle une personne perçoit simultanément deux images distinctes. La version dupliquée est souvent plus floue et moins distincte que l’original. Les deux images se chevauchent fréquemment, se superposent et/ou sont floues, ce qui peut être troublant et pénible pour ceux qui souffrent de ce symptôme. Même si la vision double peut être le signe de nombreux problèmes de santé différents, c’est généralement le signe d’un problème de rétine.

chirurgie au laser de la rétine et décollement de la rétine, traiter la rétine détachée
chirurgie au laser de la rétine et décollement de la rétine, traiter la rétine détachée

 Vision pervertie

La vision double peut être classée comme une sorte de distorsion de la vision. Cependant, la majorité des personnes atteintes d’anomalies rétiniennes signalent les formes suivantes de distorsion de la vision : Vision doubleLignes « onduleuses »Les choses semblent tordues.Vision altérée Le degré de ces troubles de la vision peut varier et de nombreuses personnes confondent une vision floue avec un déclin de la vision lié à l’âge. Mais vous devriez toujours faire vérifier vos yeux par un professionnel de la vue qualifié pour vous assurer que vous n’avez pas quelque chose de grave comme une maladie de la rétine.

vision avec taches et/ou lignes

Tout le monde a déjà vu des points ou des lignes aléatoires dans sa vision pendant quelques minutes avant de disparaître. Celles-ci sont courantes et se produiront pour tout le monde à un moment donné. Cependant, si cela se produit plus fréquemment ou si les lignes ou les taches persistent, cela pourrait être une indication d’un état grave. Il s’agit d’un symptôme courant de dégénérescence ou de blessure rétinienne. Les rétines endommagées donnent des informations erronées au cerveau, provoquant l’apparition de ces lignes ou gribouillis aléatoires.

Angles morts

En raison de l’emplacement du nerf optique à l’arrière de l’œil, chacun de nous a une tache aveugle dans sa vision périphérique. Le développement d’angles morts plus grands ou plus nombreux est une raison d’alarme et un indicateur clair de problèmes rétiniens. Il peut s’agir d’angles morts, de grandes ombres ou de quelque chose qui « bloque » votre vision à un endroit particulier. troubles de la vision qui s’aggravent progressivement avec le temps. Ce symptôme est plus difficile à identifier. Comme indiqué précédemment, il est normal que notre vision se détériore avec l’âge. C’est une partie naturelle de l’existence.

Causes des maladies de la rétine et décollement de la rétine

La rétinopathie du prématuré et le rétinoblastome sont fréquents chez les jeunes. La dégénérescence maculaire héréditaire et les dystrophies rétiniennes sont des troubles rétiniens rares. De nombreuses maladies peuvent compromettre la fonctionnalité de la macula et de la rétine. Les catégories suivantes concernent : troubles rétiniens liés à l’âge, tels que la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Il en existe deux variétés : sèche et humide. Une autre maladie est à l’origine de troubles rétiniens. Également après chirurgie de la cataracte , un décollement de la rétine peut survenir.

  1. Maladies inflammatoires rétiniennes
  2. Troubles rétiniens héréditaires

Les causes les plus courantes incluent :

Maladie rétinienne liée au diabète (rétinopathie diabétique)

Une maladie des yeux liée à l’hypertension (rétinopathie hypertensive) Des lésions rétiniennes peuvent résulter d’une hypertension persistante non traitée. Le plus souvent, les personnes âgées sont touchées. Occlusions vasculaires et anomalies de la circulation sanguine dans la rétine ou le nerf optique Déchirure rétinienne (trou maculaire), décollement de la rétine ou décollement du vitré (rétinoschisis) La choriorétinopathie séreuse centrale, également appelée « maladie du gestionnaire », est une affection rétinienne courante maladie qui touche principalement les hommes âgés de 20 à 50 ans et peut être causée par le stress.

La rétinopathie pigmentaire est un groupe de maladies rétiniennes héréditaires qui provoquent la mort lente des photorécepteurs. Cela peut entraîner une cécité nocturne, une vision en tunnel et une vision moins claire, qui peuvent toutes conduire à la cécité. Le décollement de la rétine survient tôt et plus fréquemment chez les personnes myopes. . Pour cette raison, les personnes atteintes de myopie extrême devraient subir des examens rétiniens fréquents.

Décollement de rétine

En cas de décollement de la rétine, la couche de cellules sensorielles se sépare de l’épithélium pigmentaire rétinien. Cette maladie est plutôt rare, mais elle peut avoir des répercussions catastrophiques. Les personnes non traitées peuvent devenir aveugles si elles ne sont pas traitées. Les causes les plus fréquentes de déchirures rétiniennes sont des anomalies dégénératives de la rétine et de l’humeur vitrée. Le décollement de la rétine est répandu chez les personnes âgées et les personnes atteintes de myopie extrême. De plus, il existe une propension héréditaire.

Clivage rétinien

La division rétinienne (rétinochisis) est la séparation des couches de la rétine liée à l’âge. Les premières phases de cette maladie surviennent chez un grand nombre de personnes âgées sans entraîner de complications. Les altérations ne se produisent souvent pas au centre de la rétine, préservant l’acuité visuelle. Une scission rétinienne ne nécessite normalement pas de traitement. Dégénérescence maculaireL’accumulation de produits métaboliques endommage la macula dans la dégénérescence maculaire liée à l’âge. La macula est la partie centrale de la rétine et la région avec la meilleure vision. Cette maladie peut diminuer considérablement l’acuité visuelle. La dégénérescence maculaire est très répandue. Au moins à ses débuts, la dégénérescence maculaire liée à l’âge affecte de nombreuses personnes âgées.

Rétinopathie rétinienne diabétique

La rétinopathie diabétique est une maladie de la rétine qui résulte du diabète. Après plusieurs années de diabète, une forte proportion de diabétiques acquiert des signes de rétinopathie diabétique. L’augmentation de la glycémie chez les diabétiques finit par endommager les minuscules vaisseaux sanguins de la rétine. La rétine développe des hémorragies, et les lipides et les protéines s’y accumulent. Le liquide s’accumule dans la région de la macula (œdème maculaire). Si la rétine est gravement blessée, un décollement de la rétine peut survenir.

Obstruction d’une veine ou d’une artère rétinienne

Un blocage de la veine centrale de la rétine est plus fréquent chez les personnes âgées. Le résultat est une déficience visuelle allant de légère à sévère. L’obstruction est probablement causée par des altérations sclérotiques dans les vaisseaux. De plus, des anomalies de la circulation sanguine peuvent en être la cause. L’augmentation de la pression intraoculaire et l’hypertension artérielle peuvent contribuer au blocage des veines. Une embolie peut entraîner un blocage de l’artère rétinienne.

Rétinopathie de la petite enfance

Cette maladie de la rétine est répandue chez les nourrissons nés prématurément. Dans la rétine immature, de nouveaux vaisseaux sanguins se développent et s’intègrent dans le corps vitré. Ces artères déforment la rétine et il peut aussi y avoir des hémorragies. Le décollement de la rétine causé par la tension vasculaire peut entraîner la cécité. Les nourrissons nés prématurément qui nécessitent une ventilation sont les plus touchés.

Rétinoblastome

Le rétinoblastome, la tumeur oculaire la plus courante chez les enfants et une tumeur maligne de la rétine, est soit présent à la naissance, soit se développe dans les premières années de la vie. Généralement, on l’observe lorsque la pupille apparaît blanche. La tumeur a déjà atteint une taille telle qu’elle s’est propagée dans le corps vitré. Le strabisme pourrait également être une indication de rétinoblastome.

Inflammations et lésions rétiniennes

Les petits parasites unicellulaires, tels que les virus, les borreliae, les champignons et les toxoplasmes, peuvent tous provoquer une inflammation de la rétine. Lorsque le globe oculaire est touché ou lorsque des objets pointus comme des éclats pénètrent dans l’œil, la rétine peut être blessée.

Dégénérescences maculaires et dystrophies rétiniennes

Les dégénérescences maculaires héréditaires comprennent, par exemple, la maladie de Stargardt et la maladie de Best. Ils se manifestent souvent pendant la petite enfance ou l’adolescence, mais peuvent parfois survenir plus tard dans la vie. Les changements rétiniens peuvent avoir divers degrés d’impact sur l’acuité visuelle. Dans le cas des dystrophies rétiniennes héréditaires, il s’agit soit d’anomalies en cône soit en bâtonnet. La lente dégénérescence de ces cellules sensorielles entraîne une baisse constante de la vision. Les dystrophies rétiniennes ne se guérissent pas.

Comment traite-t-on les troubles rétiniens ? Chirurgie rétinienne au laser

Actuellement, la photocoagulation au laser est utilisée pour traiter la majorité des déchirures rétiniennes dans le cabinet d’un ophtalmologiste. Habituellement, des lasers à argon sont utilisés. Ils transmettent de l’énergie lumineuse pour « souder » les bords d’une déchirure ou d’un trou rétinien au tissu qui tapisse le fond de l’œil. Cela empêche la déchirure rétinienne de se transformer en un décollement complet de la rétine. Avec cette thérapie, votre médecin flashera un laser médical dans votre œil et créera de minuscules brûlures autour de la déchirure ou du trou dans la rétine.

Les brûlures laissent derrière elles de minuscules cicatrices qui aident à réparer la déchirure et à maintenir la rétine en place. Si vous recevez ce traitement, votre médecin : Mettez un anesthésique dans votre œil. Utilisez le laser pour sceller la déchirure de la rétine en la faisant briller à travers la pupille de votre œil. Lorsque votre médecin utilise le laser, vous pouvez voir une lumière clignotante. Après cette thérapie, votre médecin peut vous prescrire des collyres pour éviter un gonflement supplémentaire. Pendant que votre œil récupère, vous devrez peut-être éviter certaines activités, telles que les activités intenses et le levage de charges lourdes.

Un laser est simplement une lumière avec une longueur d’onde spécifique.

Selon leur longueur d’onde spectrale, il existe deux principaux types de lasers utilisés pour traiter les maladies de la rétine : les lasers verts et jaunes. Le laser vert argon est le plus courant des deux lasers. La fréquence de ce laser est de 532 nm. En plus des deux lasers susmentionnés, des lasers supplémentaires, tels que des lasers à diode, des lasers multicolores, des lasers kyrpton, des lasers à micro-impulsions jaunes, etc., peuvent être utilisés pour soigner les maladies rétiniennes. Le laser rétinien fonctionne en produisant une réponse photocoagulante sur le site d’application, ou, en d’autres termes, en générant une cicatrice au site d’application. Cela protège la partie centrale de la rétine des dommages liés à l’hypoxie dans des conditions telles que la rétinopathie diabétique en réduisant la demande en oxygène de la rétine périphérique.

En revanche, dans la dégénérescence du réseau périphérique ou une déchirure rétinienne, un laser rétinien développe une plaque de cicatrisation durcie entourant l’amincissement rétinien, empêchant ainsi le fluide de se déplacer sous la rétine à travers la déchirure rétinienne. Le traitement du décollement de la rétine dépend de la gravité de la lésion rétinienne.

Les petits trous et déchirures dans une rétine encore attachée sont sclérosés au laser pour éviter un enfoncement supplémentaire de la rétine.

La thérapie au laser de la rétine n’est plus efficace si la rétine s’est déjà détachée. Le rattachement de la rétine à l’épithélium pigmentaire rétinien nécessite une intervention chirurgicale. Le médecin coud une « plomb » externe en caoutchouc de silicone sur la sclérotique. Le plomb creuse la paroi du globe oculaire depuis l’extérieur, ramenant l’épithélium pigmentaire au contact de la rétine. Si cela est insuffisant, comme dans le cas d’un décollement de rétine étendu, du gaz ou de l’huile de silicone est utilisé pour remplir le globe oculaire. Ainsi, la rétine est plaquée contre la paroi interne du globe oculaire.

Maladies vasculaires de la rétine

Dans les maladies vasculaires de la rétine, telles que la rétinopathie diabétique et l’occlusion veineuse, de nouveaux vaisseaux de qualité inférieure se développent et deviennent fréquemment cassants à la suite de lésions vasculaires. Cela peut entraîner des hémorragies rétiniennes. Par conséquent, l’un des principaux objectifs du traitement des maladies vasculaires rétiniennes est d’inhiber la création de ces nouveaux vaisseaux sanguins.

Les inhibiteurs du VEGF peuvent être administrés dans l’œil afin d’empêcher la création de nouveaux vaisseaux sanguins. Le VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor) est un facteur de croissance produit par l’organisme qui favorise la création de nouveaux vaisseaux sanguins. De plus, le médecin peut injecter des médicaments anti-inflammatoires dans l’œil affecté. La coagulation au laser aide également à prévenir les nouveaux vaisseaux et les hémorragies rétiniennes. Le médecin utilise un laser vert pour sclérose les vaisseaux sanguins.

La coagulation par chirurgie au laser est également utilisée pour traiter la rétinopathie du prématuré

En cas de maladie grave avec décollement de la rétine, une vitrectomie est nécessaire. Les options de traitement du rétinoblastome comprennent l’ablation totale de l’œil affecté, la chimiothérapie et la radiothérapie. La dégénérescence maculaire liée à l’âge est une affection liée à l’âge qui n’est que partiellement traitable. Lorsque la maladie s’accompagne d’une néovascularisation choroïdienne, inhibiteurs du VEGF sont utilisés.

La chirurgie utilisée pour changer la couleur des yeux cause-t-elle des problèmes rétiniens dans l’œil ?

Pendant la chirurgie d’implantation de l’iris ou la kératopigmentation, il existe un risque de décollement ou de lésion de la rétine. Cependant, il n’y a aucun risque de décollement de la rétine ou de développement de la maladie dans le processus Lumineyes changement de couleur des yeux au laser .

laser glaucoma treatment

Traitement au laser du glaucome

Traitement au laser du glaucome Le glaucome est une affection oculaire extrêmement difficile. En règle générale, il est de nature chronique et progressive. Cette maladie